Yard Of Blondes - Murderology

Deux français en exil à l’autre bout du monde. Une rencontre, par hasard, qui se transforme rapidement en destin. Fanny Hill et Vincent Walter Jacob (Lula Fortune) se croisent donc il y a environ deux ans dans la cité des anges.

Tous deux décident de faire un bout de chemin ensemble et arpentent leur nouveau terrain de jeu urbain avant d’aller se perdre dans le désert de Californie, bastion musical parmi les plus fameux de l’état. Les lieux a priori inhospitaliers qu’ils vont parcourir sauront pourtant se montrer très généreux et nos deux expatriés récolteront les fruits d’expériences et de rencontres incroyables qui les conduiront à jouer et enregistrer dans des endroits mythiques (Whisky à Gogo, The Range immortalisé dans Into the wild, et bientôt tous les clubs en vogue de la scène angelinoise tels que le Bootleg, El Cid ou encore Le Viper Room - plus de 100 shows à leur actif). Forts de ces attentions, ils enregistrent, avec leur nouveau line-up (2 américains Will et Dean ainsi qu’un autre français Ben, viennent compléter le groupe) un EP 4 titres : Murderology au FIREWATER Studios dont le propriétaire n’est autre que Billy Graziadei de Biohazard.
Après des débuts folks à deux, Yard Of Blondes explore dorénavant un univers bien plus rock dans ce recueil péchu, où il est question de meurtres dans ces chansons d’amour un peu particulières dans un style entre mélodies pop et stoner rock qui rappelle clairement Queens of The Stone Age. Le Style est direct, coup de poing presque, et pour le moins efficace.
(Paul Julien-Roux)

Yard Of Blondes - Monomoria

Écoute intégrale de l’EP :

+ d’infos : sur Facebook et yardofblondes.com

L’album Murderology est à découvrir et à gagner toute la semaine sur les radios FERAROCK !

Haut de page