WAX TAILOR - By Any Beats Necessary

Cette semaine, du 31 octobre au 04 novembre 2016, les radios FERAROCK vous font découvrir "By Any Beats Necessary" le nouvel album de Wax Tailor qui est sorti vendredi 14 octobre chez Lab’Oratoire

Wax Tailor est de retour avec un cinquième opus imaginé sur la route lors de sa dernière tournée aux États-Unis. Pensée comme un road-trip, cette réécriture du mythe du grand ouest nous entraîne sur cette route fantasmée, affranchie des époques où s’entrechoquent blues, rock psyché, soul, funk et hip hop.
Il embarque à bord quelques auto-stoppeurs prestigieux parmi lesquels Tricky, l’enfant terrible de Bristol ou Lee Fields, le parrain de la scène retro soul. Également au casting, la fine fleur du rap US avec des légendes comme Ghostface Killah du Wu Tang Clan ou R.A The Rugged Man. Il convie aussi les figures montantes de cette scène hip hop avec le phénomène Token qui agite le web non sans rappeler les débuts d’Eminem ou A-F-R-O le jeune surdoué de L.A déjà adoubé par tous ses pères. On retrouve également les voix sensuelles de Charlotte Savary et Sara Genn, les flows acérés de Mattic et Raashan Ahmad, ainsi que sa nouvelle protégée, IDIL jeune chanteuse dont il réalisera prochainement le 1° album.
Avec “By Any Beats Necessary”, Wax Tailor nous entraîne sur un chemin en marge des tendances éphémères, à la croisée entre modernité et héritage musical.

“J’ai commencé à travailler sur cet album la semaine du drame de Charlie Hebdo et j’y mets un point final avec la tragédie de Nice. Deux années jalonnées d’épisodes sanglants. Comme beaucoup, j’ai le sentiment d’apprendre à vivre dans un nouveau contexte où s’entrechoquent les moments de colère, de tristesse, de désillusion et malgré tout d’espoir. Ce nouvel album est né à la croisée de ces sentiments, comme une fenêtre ouverte sur un ailleurs fantasmé et salvateur. Cet ailleurs, je l’ai projeté sur la route des États-Unis. Celle que j’ai longtemps imaginée à distance, traversée de films en films, cette route mythique de l’Amérique de la Beat Generation, du jazz, du blues, du rock, de la soul, du hip-hop, celle des mouvements civiques. "By Any Beats Necessary” fait référence au discours de Malcolm X “By Any Means Necessary” lui-même inspiré d’une phrase de Jean-Paul Sartre ("Par tous les moyens nécessaires" extrait de "Les Mains Sales"). Cinquante ans plus tard, tout reste à faire. Quand Kerouac parlait de la “Beat Generation”, il disait que le terme “Beat” faisait aussi référence au rythme et à la pulsation. Le battement, c’est la vie, le combat qui continue. Le titre de cet album trace une ligne entre ces mouvements qui avaient en commun d’aspirer à un monde plus juste. À défaut de trouver les mots, je continue de chercher des sons et des notes qui ne changent pas le monde mais contribuent modestement, je l’espère, à le rendre plus sensible et conscient.”
Le nouvel album de Wax Tailor est à découvrir et à gagner jusqu’au 04 novembre sur les radios FERAROCK !

+ d’infos

Haut de page