VANISHED SOULS - Vanished Souls

Cette semaine, du 14 au 18 mai 2018, les radios FERAROCK vous font découvrir l’album "Vanished Souls" de Vanished Souls sorti chez Frozen Records

EMISSION FERAROCK

EMISSION FERAROCK • VANISHED SOULS


La force et la singularité de Vanished Souls (VS), c’est de ne mépriser aucun genre musical, aucun instrument, puisant ça et là un élément intéressant, le magnifiant, faisant feu de bien des bois pour les amener dans la même direction ; Prévu pour mars 2018, l’album éponyme témoigne de cette synthèse digérée et harmonieusement déroulée en onze titres. L’empreinte psychédélique et planante de Pink Floyd, la mélancolie d’Archive, la flamboyance fragile de Radiohead s’y croisent alors sur des arrangements hérités de la brit’pop des sixties.
Vanished Souls (VS) n’en est pas à son premier essai. Respectivement sortis en 2012 et 2013, un EP et un premier album, « CiTies R reaL », avaient déjà amorcé l’univers du groupe, entre ivresse, mélancolie et puissance.
En 2014, le groupe enchaîne concerts et festivals, l’occasion de donner une autre dimension à leur musique très cinématographique par des shows visuels particulièrement léchés.
Deux ans plus tard, c’est avec un nouveau clip « 3 :42 », que le groupe enfonce le clou. Réalisé par Rachid Dhibou au studio de Luc Besson, la vidéo use d’influences rock et électro pour formuler dans son énergie la plus tempétueuse, le thème de l’album : la folie du monde moderne.
Porté par le single « You’re Not Alone », titre aérien à l’ambiance mystique, ce nouvel album emporte tout comme une lame de fond.
Avec ses accents grandiloquents décomplexés (« Ghosts »), ses teintes mélancoliques troubles (« My ROM », « Am Your Shadow »), ce nouveau volet discographique joue sur des alternances d’atmosphères tour à tour planantes, intimistes et explosives.
Vanished Souls (VS) nous envoûte avec une écriture pop (« All Forget », « Shame »), contrecarrées par des salves tendues et fortes. Le groupe ose également des incursions électroniques (« Nauseous ») que n’auraient sans doute pas renié les membres de Happy Mondays aux grandes heures de l’Hacienda.
L’album présente une parenthèse planante, langoureuse, osant le psychédélisme moderne (« No Suffering »), les lentes descentes abyssales et ouatées (« Between Us »). Autant d’invitations au voyage, à la quiétude maladive… Il se ferme sur un final évident, un « Silencio », référence cinématographique incontournable, premier coup de manivelle d’une odyssée fantasmée et dernier du « Mépris », jusqu’à une déferlante de guitares aux dimensions dramaturgiques.

Le nouvel album de Vanished Souls est à découvrir et à gagner jusqu’au 18 mai sur les radios FERAROCK !

+ d’infos

Haut de page