Accueil > Les partenariats > Les partenariats passés > Partenariats albums > Shannon Wright – In Film (...)

Shannon Wright – In Film Sound

En grande exploratrice du rock, Shannon Wright aime varier les
plaisirs et livre un album coup-de-poing, In Film Sound.

Garante d’une esthétique Do It Yourself radicale et intransigeante depuis déjà plus d’une décennie, Shannon Wright délivre avec « In Film Sound » un disque à la hauteur de sa réputation. L’ancienne meneuse de Crowsdell, après avoir publié de remarquables brûlots indie-rock âpres et teigneux sous la houlette de Steve Albini (notamment un très corrosif « Over The Sun », en 2004), et être passé par la case des folk-songs écorchées et mélancoliques sur un « Let In The Light » très réussi en 2007, nous revient donc ici au meilleur de sa forme.

Tandis qu’on aurait pu légitimement croire que l’œuvre de la chanteuse américaine tendrait, avec les années, vers une certaine forme d’apaisement, les morceaux d’« In Film Sound » viennent au contraire rejoindre le contingent des déflagrations les plus violentes de la discographie de Shannon Wright. Dès l’introduction du bien nommé « Noise Parade », on mesure l’étendu de notre erreur ; rythmique lourde et métallique, riffs saturés et litanie menaçante placent d’emblée l’auditeur en situation d’inconfort. Ainsi, tout au long des neuf pistes qui composent ce nouvel album, jamais la tension ne se relâchera. Et si la rage reste contenue la plupart du temps, c’est pour mieux éclater au visage de l’auditeur lors de furieuses explosions noise (« Captive To Nowhere », « Mire »).

Toutefois, Shannon Wright ne renie pas pour autant ses récentes incursions folk, et en profite pour offrir quelques respirations bienvenues, quoique trompeuses, au cœur d’un disque volontiers oppressant. « Bleed », une somptueuse et douloureuse ballade piano-voix, remet ainsi à l’honneur le talent de mélodiste de la chanteuse, bientôt suivi par l’introduction à la guitare acoustique de « Captive To Nowhere », avant que le morceau ne soit à son tour rattrapé par un déluge de violence brute. Bientôt quinze ans après « Flight Safety », le temps ne semble donc pas avoir la moindre emprise sur Shannon Wright, qui signe un nouvel album profondément anxiogène, et pour laquelle le repos semble définitivement inaccessible.

Shannon Wright - Mire

+ d’infos : www.viciouscircle.fr et sur facebook.com/shannonwrightmusic

L’album In Film Sound est à découvrir et à gagner toute la semaine sur les radios FERAROCK !

Haut de page