Molecule - Climax

MoleculeA l’heure où la scène dub française, si prolifique au début des années 2000, a du mal à se renouveler, le troisième album de Molecule, "Climax", fait presque l’effet d’une oasis en plein désert.

Le jeune chimiste y réaffirme son identité sonore inspirée des productions berlinoises de Rhythm & Sound. Mais il franchit un palier. Son électro-dub à l’étouffée (beats groovy, basses profondes filtrées) ne célèbre plus le rythme pour le rythme mais sert dé­sormais d’écrin à une belle collection de mélodies.

En invitant pas moins de sept interprètes venus d’horizons différents à poser leur voix sur ses compositions, Molecule introduit le format chanson dans la galaxie dub et ouvre ainsi de nouvelles perspectives.

Une option audacieuse, quasiment jamais tentée jusqu’ici, qui s’avère une franche réussite. Et fait de ce savoureux Climax, mélancolique, tonique et inventif, le premier album de chansons dub.

Haut de page