Accueil > Les partenariats > MONTEVIDEO - TEMPERPLANE

MONTEVIDEO - TEMPERPLANE

Cette semaine du 14 janvier au 20 janvier, les radios FERAROCK vous font découvrir l’album Temperplane de MONTEVIDEO.

Inutile de chercher la traduction de « Temperplane » dans un dictionnaire anglais-français, vous ne la trouverez pas. Ce titre sort tout droit de l’imaginaire de Jean Waterlot, chanteur et parolier de Montevideo, qui n’a pas trouvé mieux pour décrire l’état qui a conduit à la naissance du troisième album de son groupe : un genre d’avion fantasmé qui ferait grimper à différents degrés d’émotions, d’où il serait possible d’observer notre bonne vieille Terre de haut, de très très haut.

C’est un avion plus classique que les quatre Bruxellois ont emprunté pour enregistrer ce troisième album. Direction New York pour travailler avec Joakim Bouaziz, qui y a établi son Crowdspacer Studio depuis plusieurs années. Le groupe a souhaité poursuivre l’association fructueuse démarrée en 2012 pour son deuxième album, Personal Space. Tellement fructueuse que Montevideo revient signé sur Tigersushi, le label du producteur parisien exilé à Brooklyn.

Force de croiser la pop et la dance, Montevideo s’embarque aussi sur les terres psyché embrumées de Beta Band ou Django Django (« New Dandy », « Empty Space »), s’offre une romance new-wave en plein Brooklyn (« Sutton Street ») pour se reposer de ses folies dans les clubs de Manchester (« Calypso »).

Superbement emballé par H5, studio emblématique de la french touch et de l’électro-pop, Temperplane s’apparente à un trip dans le temps qui réunirait Primal Scream, New Order, et Metronomy. Les quatre prouvent qu’il y avait plusieurs vies derrière le post-punk de leurs débuts, et que leur faim d’électronique serait un jour compatible avec de nouvelles ambitions mélodiques.
Bienvenue dans ce Temperplane, cet avion des émotions qui va tous les embarquer, haut, très très haut.

L’album de MONTEVIDEO est à gagner jusqu’au 20 janvier sur les radios FERAROCK !

+ d’infos

Haut de page