Le Rock Dans Tous Ses États 2011

Le Rock dans Tous ses EtatsEcoutez, sur cette page, les interviews des artistes réalisées pendant le festival ! Dark Dark Dark, Atari Teenage Riot, Fool’s Gold, The Experimental Tropic Blues Band, Cloud Control, CW Stoneking, Architecture in Helsinki, Jello Biaffra, Skunk Anansie, Civil Civic.....

Super foutraque et total gonzo, cette nouvelle édition du Rock Dans Tous Ses Etats a secoué nos fraîches oreilles. 2 jours de musique loin de la morosité, des PFFF, des BOF et des MOUAIS… 2 jours pour retrouver à Evreux ses amis pour la 28ème fois, partager des instants uniques, découvrir, s’étonner et célébrer ensemble l’impeccable sélection des artistes de l’année. Des petits nouveaux et des retours attendus, des plus teigneux aux plus pointus. 35 groupes sans écrans géants, à portée de main, qui font de ce week-end un moment singulier et inestimable.

Emission Le Rock Dans Tous Ses Etats

VENDREDI 24

DARK DARK DARK

Dark Dark DarkUn pari : une fois quelques morceaux des Américains écoutés, une fois le groupe vu sur scène, où il rayonne, vous tomberez en amour, fou, de ces génies du songwriting. Car avec des morceaux amples et bouleversants, pouvant potentiellement faire rougir, à la fois, les Tindersticks, Villagers, Alela Diane, Beirut et Fanfarlo, Dark Dark Dark est l’une des choses pop les plus exquises que l’on ait entendue depuis des lustres, beaucoup de lustres.

Interview Dark Dark Dark - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 73.9 ko
Dédicace de Dark Dark Dark (clic !)

FOOL’S GOLD

Fool's goldLe soleil est le même partout dans le monde mais ceux qui tendent attentivement l’oreille savent qu’il ne produit pas exactement le même son en Ethiopie, à Brazzaville, en Israël ou à Los Angeles. Ainsi de Fool’s Gold, cousins de Vampire aux horizons bien plus larges encore : enthousiasmant comme une première journée d’été et passionnant comme l’Histoire du monde, chanté en Hébreux mais mixant blues touareg, jazz éthiopien, afro-beat ou pop californienne, ce groupe est une possible définition du bonheur.

Interview Fool’s Gold - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 61.9 ko
Dédicace de Fool’s Gold (clic !)

THE EXPERIMENTAL TROPIC BLUES BAND

experimental tropic blues bandS’il restait quelques palmiers tropicaux sur le plat pays Belge, on connaît un ouragan qui, à force de méchantes rafales, aura fini par les coucher tous : The Experimental Tropical Blues. Le blues ici, est celui qui couvre les membres après la castagne : Devil D’Inferno, Dirty Wolf et Boogie Snake, les trois frappadingues du groupe, vont vite, très vite, jouent fort, très fort, entre punk à l’acide et proto-rockab’ passé au papier de verre. Ravageur.

Interview The Experimental Tropic Blues Band - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 83.4 ko
Dédicace de The Experimental Tropic Blues Band (clic !)

CLOUD CONTROL

cloud controlCeux qui ont vécu le plaisir ahurissant d’un concert des Californiens Local Natives ont parfois peur de ne jamais plus avoir l’occasion de vivre un instant aussi intensément réjouissant. Alléluia : leurs cousins australiens Cloud Control sont tout aussi doués pour la pop exubérante, les dentelles mélodiques, les bricolages lumineux et les morceaux sorciers, entre bonheur béat et mélancolie amère. Une révélation ? Non : une épiphanie.

Interview Cloud Control - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 81.4 ko
Dédicace de Cloud Control (clic !)

CW STONEKING

cw stonekingPhénoménal Australien. C.W. Stoneking est un être à part, un garçon qui, du haut de ses 37 petites années, avec son banjo magique, sa guitare fluette, ses arrangements magnifiques et sa voix bouleversante peut sans rougir toiser rougir 100 ans d’histoire musicale américaine. Un bonhomme qui a su saisir au plus profond l’âme du blues, capter l’esprit du folk ancestral, qui plonge ses auditeurs rêveurs sur les chemins poussiéreux de l’Amérique en crise, fait battre à nouveau le cœur du jazz des premiers jours.

Interview CW Stoneking - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 66.7 ko
Dédicace de CW Stoneking (clic !)

DRUMS ARE FOR PARADE

drums are for paradeDévaler les pentes du K2 dans une vieille américaine sans freins, les yeux fermés et le bide retourné : c’est, à peu près, l’impression que peut donner l’écoute de ces Belges (très) très énervés. Produit chez les excellents Das Pop, leur rock est primal mais leur rock est complexe, leur rock est agile et leur rock est sexy, il décalamine les tympans bouchés et fait plier les membres arthritiques, il peut faire un peu peur mais il fera surtout très plaisir.

Interview Drums are for parade - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 65.6 ko
Dédicace de Drums are for parade (clic !)

THE INSPECTOR CLUZO & MATES

the inspector cluzoLa liste des concerts des Français, joués en trois ans, n’est pas impressionnante, elle est hallucinante : 490 dates dans 25 pays. Pas un hasard, donc, si le rock racé, le funk fusionnel, le charnel bouillon de culture(s) des garçons fait de plus en plus d’adeptes. Des tubes en cascade, autant d’énergie qu’une bombe H, des trouvailles à chaque recoin de chanson : le groupe, sorte de croisement entre les Red Hot, les Beastie Boys et le bonheur, est déjà immense.

Interview The Inspector Cluzo - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 74.6 ko
Dédicace de The Inspector Cluzo (clic !)

KYLESA

kylesaSavannah, Géorgie, Etats-Unis. Le ciel peut y être lourd, le ciel peut menacer, le ciel peut éclater dans une gerbe de mille éclairs fabuleux, et le ciel s’appelle Kylesa. Car Kylesa fait un metal dont les brillantes irisations rendraient Zeus aveugle : jamais bornés et impressionnants sur scène, les cinq Américains maîtrisent les ravageurs roulements orageux aussi bien que les tempêtes mélodiques, sont capables d’aller chatouiller les maîtres du sludge comme de chercher des noises à Nirvana.

Interview Kylesa - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 58.2 ko
Dédicace de Kylesa (clic !)

DISASTERADIO

disasteradioLuke Rowell. Ce type ressemble à un croisement entre Seth Rogen, Elvis et Nana Mouskouri, ce type vient de la décidément très à part Nouvelle Zélande, ce type semble totalement zinzin, ce type danse comme Borat et ce type va sans doute vous antidéprimer pour quelques années : synthétique et joueuse comme une Gameboy, plastique et insensée, mélodique et roudoudou, sucrée et fluo, sa pop 8-bits et des poussières a les vertus psychiques du plus énergique des gaz hilarants. Vous êtes prévenus : bonheur en vue.

Interview Disasteradio - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 70.5 ko
Dédicace de Disasteradio (clic !)








SAMEDI 25

CHRISTINE

christineLes beats débarquent à Rouen et quand ils sont aussi méchants, aussi cogneurs et surtout aussi malins que ceux de Christine, les mollets peuvent commencer à s’inquiéter et les neurones à s’agiter. Cinématique et ravageuse comme un blockbuster hollywoodien mais intelligente et sensée comme une œuvre d’auteur, produite sans aucun complexe ni limite d’idées, l’électro des Normands se danse autant qu’elle se pense, comme un dingue dans les deux cas.

Interview Christine - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 62.7 ko
Dédicace de Christine (clic !)

YOUNG FATHERS

young fathersEt si l’avenir de l’orgasme venait de Glasgow ? Et s’il était né dans les cerveaux brillants de trois jeunes kids aux idées dingues ? Et si les fêtes les plus ternes retrouvaient un peu de fluo en se plongeant dans la musique géniale et les alliages neufs des Young Fathers ? Car il est ici question d’électronique chercheuse, de r’n’b futuriste, de bricolages fascinants. Car surtout, il n’est question ici que des plaisir : des plaisirs, prodigieux qu’il restait encore à inventer.

Interview Young Fathers - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 70.8 ko
Dédicace de Young Fathers (clic !)

CONCRETE KNIVES

concrete knivesIl suffit d’une seconde, à peine, pour tomber amoureux des Normands et comprendre qu’il s’agit de l’un des plus beaux espoirs du rock hexagonal, pour commencer à onduler des popotins, sentir l’adrénaline couler en glouglous bouillants. Une seconde suffit mais un concert dure bien plus longtemps : des refrains à décoller les neurones, des morceaux à pogoter la banane aux lèvres, un son crasse et sensuel à la fois, une chanteuse de grande classe, des tubes en série et la passion, définitive, peut commencer à allumer ses incendies.

Interview Concrete Knives - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 70.7 ko
Dédicace de Concrete Knives (clic !)

NO SURRENDER

no surrenderTV On The Radio, leurs copains et collaborateurs, avaient montré la voie. Ou plutôt les voies, comme celles de la troupe de David Sitek, les chemins empruntés par ces passionnants New Yorkais mènent tous vers des étoiles lointaines et inconnues, dans un aller simple vers l’avenir de la musique. Hip hop, pop, rock, électro, soul, afro-punk, notamment produit par les brillants Radioclit (deux tiers de The Very Best) ou l’amie de Tricky Costanza Francavilla, la musique de No Surrender est une porte vers des mondes qu’il reste à explorer, l’âme un peu égarée, mais l’âme très heureuse.

Interview No Surrender - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 76.5 ko
Dédicace de No Surrender (clic !)

BLAKE WORRELL

blake worrellOn a pu croiser Blake Worrell aux côtés des Puppetmastaz, de Tribeqa, du Peuple de l’Herbe. On raconte ici ou là que ce Berlinois d’adoption effectue une drôle de collision entre Frank Zappa et le hip hop. On se pose donc des questions. Mais il suffit d’écouter ses productions chercheuses, son flow élastique, il suffit d’explorer ses collages mentaux et théâtraux, de voir ses concerts ahurissants pour comprendre : ce cinglé est simplement trop curieux pour ne pas être boulimique de tout ce qui est bon. Le futur ? Il s’appelle Blake Worrell, tout simplement.

Interview Blake Worrel - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 58.1 ko
Dédicace de Blake Worrel (clic !)

DESTROYER

destroyerPlus de quinze ans d’activité, une dizaine d’albums et une constante jamais démentie : les Canadiens de Destroyer, sous la plume et voix magiques de Dan Bejar, sont sans doute l’un des plus beaux groupes pop et folk au monde. Des textes profonds posés sur des chansons aux courbes majestueuses, des arrangements impressionnistes et des ambiances qui prennent au ventre, le nouveau Kaputt du groupe porte très mal son nom : Destroyer n’a jamais semblé si vivant ni splendide.

Interview Destroyer - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 63.8 ko
Dédicace de Destroyer (clic !)

ATMOSPHERE

atmosphereLe hip hop aussi a ses indépendants, ses fouineurs, ses rénovateurs, ses expérimentateurs, le hip hop aussi sait parfois sortir des platitudes des clichés du mainstream pour aller voir dans la marge si la renaissance et le danger n’y sont pas. Considérés comme l’un des plus passionnants groupes rap du monde, les Américains d’Atmosphere sont de ces fortes têtes, capables d’insuffler une nouvelle vie à tout un genre dans son ensemble. Grands textes, productions complexes, univers unique : immanquable.

Interview Atmosphere - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 54.2 ko
Dédicace d’Atmosphere (clic !)

ARCHITECTURE IN HELSINKI

architecture in helsinkiAttention, ce groupe ment : il ne vient pas du congélateur finlandais mais des tropiques australiens. Premier signe que la logique, ici, n’a pas sa place : cette large troupe de zinzins patentés, véritables génies électro-pop et bâtisseurs de chansons aussi tordues que tubesques, sont capables de rendre un synthétiseur aussi sexy qu’un film érotique, d’installer une forêt vierge dans vos enceintes, d’inventer des couleurs inédites pour repeindre leur bel et fascinant asile. Grandiose.

Interview Architecture in Helsinki - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 71.7 ko
Dédicace d’Architecture in Helsinki (clic !)

ATARI TEENAGE RIOT

atari teenage riotAlec Empire et ses vétérans Atari Teenage Riot n’ont pas fini de menacer le monde de la plus belle des destructions, celle par le bruit, blanc et mat, brutal et politique, digital et hardcore. En pause depuis plus de dix ans, les Allemands ont enfin repris leurs esprits cette année et va célébrer comme il se doit la parution d’un nouvel album. Autant que les anciennes, plus encore peut-être, ses nouvelles armes sont de destruction massive et les concerts à venir des Berlinois seront, c’est une certitude, un apocalyptique champ de bataille : c’est tout le bien que l’on se souhaite.

Interview Atari Teenage Riot - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 86.8 ko
Dédicace d’Atari Teenage Riot (clic !)

SKUNK ANANSIE

Skunk anansieEtonnant comme certaines sombres éclipses peuvent rendre les groupes plus forts : loin d’une reformation purement fiscale, les vétérans britanniques Skunk Anansie sont revenus en 2009, après une pause de près de 8 ans, plus forts encore qu’ils ne l’étaient avant la séparation. L’impressionnante Skin n’a rien perdu de sa superbe et de son affolant charisme, le groupe continue de faire exploser ses morceaux comme autant de bombes incendiaires, enchaîne les concerts exaltants, et laisse ses publics haletants.

Interview Skunk Anansie - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 80.5 ko
Dédicace de Skunk Anansie (clic !)

JELLO BIAFRA & THE GSM

jello biafraLe nom mythique de Jello Biafra claque à l’oreille de tout amateur de mabouls rock qui se respecte comme celui des furibards Dead Kennedys, dont il fut le lider maximo. A plus de 50 ans et toujours toutes ses canines, le bonhomme continue de violemment agiter, avec son nouveau groupe, tout ce qu’il est sain de secouer : politiquement abrasifs et musicalement rageurs, spectaculaires et frappés, ses concerts se vivent comme de grandes, belles et salvatrices baffes.

Interview Jello Biaffra - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 69.8 ko
Dédicace de The GSM, Jello Biafra (clic !)

CIVIL CIVIC

civil civicDeux hommes, deux Australiens installés en Europe, peuvent donc à eux-seuls développer autant d’énergie que la collision des continents. Adulés par la presse anglo-saxonne, cousins lointains de Health, de Battles ou des Klaxons et géniaux sur scène, Aron Cupples et Ben Green réinventent le rock, le poussent dans ses recoins logiques, lui font subir de passionnantes expérimentations et accouchent de morceaux qui accrochent aux neurones comme le sparadrap au Capitaine Haddock : ce groupe, bientôt, sera aussi immense que son son est démentiel.

Interview Civil Civic - Le Rock Dans Tous Ses Etats 2011
JPEG - 76.9 ko
Dédicace de Civil Civic (clic !)

Plus d’infos sur le www.lerock.org

Toutes les interviews

Haut de page