GaBLé - JoLLy TRouBLe

Cette semaine, du 30 mai au 03 juin 2016, les radios FERAROCK vous font découvrir "JoLLy TRouBLe" le nouvel album de GaBLé qui est sorti vendredi 29 avril chez Ici d’Ailleurs


GaBLé est de retour, et le joyeux bordel qui accompagne le groupe ne laissera personne indifférent. Le disque n’est même pas lancé qu’on hallucine déjà à la vue de cette pochette, une peinture d’Angela Dalinger aussi improbable que le tandem nuque longue & moustache qu’arbore cet éphèbe italo-biéro-whisko-peau d’oursophile, sexy en diable tout autant que dérangeant. Un premier contact frontal, en rupture totale avec son environnement, presque fascinant. Un parfait résumé de ce nouvel opus totalement analo-pop,
absolument déglingué, à l’énergie live en phase avec les performances scéniques du trio. JoLLy TrouBLe, à peu de chose près « un beau bordel », dépasse le côté collage, bricolage ou rock foutraque dont GaBLé s’est vu affublé ces dernières années. Trois ans après MuRDeD, Gaëlle, Mathieu et Thomas reviennent avec une volonté de livrer une musique superbement pensée, composée, produite et interprétée. Une musique à l’identité forte, reconnaissable au premier coup d’oreille,
mais dont la grande qualité est de prendre systématiquement l’auditeur à revers. Une musique inventive et personnelle donc, que seuls les groupes de la trempe de GaBLé peuvent produire, notamment parce qu’ils ont l’avantage de savoir se mettre en danger.
Également celui de bien s’entourer, car c’est plus d’une dizaine d’amis - musiciens, choristes, techniciens – qui s’invitent sur le disque pour échanger, discuter, donner des idées. JoLLy TRouBLe a la saveur de ces oeuvres chargées d’humilité tout en étant complexes et ambitieuses. Rock, folk, chanson, jazz, et bien sûr musique électronique glitchée ou analogique, voire expérimentale, JoLLy TRouBLe est tout cela à la fois...

Ne faisons pas l’impasse sur l’ajout du terme OVNI lorsqu’on évoque GaBLé, dans sa façon de composer autant que d’interpréter ces oeuvres disparates mais tellement cohérentes. Treize pistes sur lesquelles les arrangements subtils (clarinette, saxophone, flûte, marimba, trompette, machines et synthétiseurs, choeurs en tout genre) mettent pourtant en valeur le côté immédiat du combo, qui assume ici pleinement ses capacités vocales.
Aussi à l’aise dans une pop ensoleillée et bienveillante (« oN PuRPoSe » et le premier single « TRoPiCooL »), dans ses fulgurances noise (« HoW LoNG »), montées en puissance psychées (« PoRTi »), riffing punk (« MaRVooF ») ou fausses balades hallucinées mais malgré tout hyper touchantes (« youNGSTeRS », « THiNGiNG »), c’est un GaBLé en très très grande forme qui revient au printemps 2016. Oui, JoLLy TRouBLe est un vrai beau bordel, un vrai beau disque fait par un vrai
beau groupe, sublimé par une vraie belle bande d’amis. Un disque comme on
en entend trop peu.

Le nouvel album de GaBLé est à découvrir et à gagner jusqu’au 03 juin sur les radios FERAROCK !

+ d’infos

Haut de page