GONTARD ! - Tout Naît / Tout S’achève Dans Un Disque

Cette semaine, du 12 au 16 mars 2018, les radios FERAROCK vous font découvrir l’album "Tout Naît / Tout S’achève Dans Un Disque" de Gontard ! sorti chez Ici D’ailleurs


Après les velléités de Repeuplement d’une première tentative (Repeupler, IDA 2016), le deuxième album a failli s’appeler Il Fiasco, pour l’échec global que représentent nos vies seules et ensemble dans les réseaux, les amours en plastique, l’arrogance de la masculinité et les tentatives de réconciliation avortées. Encore une marée noire.
 
Puis comme toujours, j’ai écouté des disques, beaucoup de disques, parfois même trop. Je les ai disséqués avec soin, tordus puis j’ai sorti mes ciseaux, mes carnets et appelé les camarades.
 
J’ai alors compris qu’il fallait enfoncer le clou, raconter encore et faire marner les sons. Ca allait être terrible et derrière la repousse du chiendent sera difficile. Le kit minimum pour une révolution à l’échelle d’un disque. Tout était là, sous nos oreilles.

Tout naît/ tout s’achève dans un disque.
 
Entrer peu à peu dans ce disque, c’est découvrir un monde de cauchemars solitaires et collectifs, un monde où le linge pue parce qu’il sèche au balcon d’une lointaine ruelle dégueu. Un monde de démons, de jeunes couples qui font l’amour là où ils peuvent. Ça fout les miquettes, mais ce pays nous plait pourtant.
Des beats, des guitares et des cuivres résonnent - tout est là ! La grande parade. Parfois violente comme la matraque du CRS, triste comme une désillusion politique contre laquelle il faudra lutter, toujours galvanisante et totale. Swing furibard sur la place en poussières. Routes droites ou sinueuses. Retour crépusculaire et brumeux en voiture, puis dernière clope avec la Jeanne Moreau locale. Ça tangue de plus en plus dans ce disque - maudit blues !

Enregistré au Petrol Chips Studio sous l’électromagnétisme de Ray Bornéo, fidèlement propulsé par le band scénique (Noel Belmondo, Clément Michel, Morzini & Hunch), l’album est en prise directe avec toutes les sonos mondiales. On s’amuse, on conteste, on aime. Ça gratte, on veut pas devenir centriste. Faut donc juste ne pas avoir peur de l’abordage.

Le nouvel album de Gontard ! est à découvrir et à gagner jusqu’au 16 mars sur les radios FERAROCK !

+ d’infos

Haut de page