Filewile - Blueskywell

FilewileÇa c’est de la pop ! Cette remarque spontanée d’un critique pop n’est en aucun cas exagérée. Mûr, nouveau, surprenant. Ça c’est « Blueskywell », le deuxième album des Bernois après « Nassau Massage » (Mouthwatering Records).

Ils ont voyagé loin et ont bien mûri (Les voyage forgent le caractère). C’est après une tournée au Mexique que Dustbowl et Dejot ont su qu’ils pouvaient maintenant passer au studio avec leurs morceaux. Fin 2007, ce groupe, passé du Duo sur ordinateur à un groupe de quatre musiciens, a fait une tournée au Mexique avec tout un tas de nouvelles chansons en
poche qu’ils voulaient faire mûrir pour l’enregistrement. Suite à la réaction positive du public, le groupe a été motivé pour l’enregistrement. Avec en plus la chanteuse Joy Frempong et le bassiste Mago Flück
aux côtés de Dustbowl et Dejot.

Le nouvel album « Blueskywell », c’est le résultat d’un processus créatif de plusieurs années. Tâtonnement, avec le public comme juge. Jusqu’à la réalisation de l’album, les deux producteurs bernois ont parcouru un long chemin et bouleversé l’ancien principe digital avec l’ordinateur comme appareil central. « Maintenant nous travaillons en grosse partie avec des instruments et des jouets analogiques » explique Andreas Ryser. Notre parc instrumental se compose maintenant d’une « Tape Machine », d’un Space Drum et d’un orgue Farfisa de 1963. Les ordinateurs ne servent plus que de
pilotes. Et ça s’entend bien. Les connaisseurs et nostalgiques ne seront pas les seuls à reconnaître facilement le typique « Roland Space-Echo » au détour de chaque titre.

La production analogique se remarque aussi dans les rythmes soi-disant imparfaits. Ils excitent notre oreille conditionnée par le digital. « Blueskywell » parvient toujours à surprendre. En particulier la chanteuse Joy Frempong irrite positivement en utilisant tous les registres vocaux. Parfois, elle affiche une voix de tête, qui ferait rêver Prince, parfois avec une mélodie douce. Pendant que, Dustbowl et Dejot passent les sons au hachoir. La Bandmachine et le Mastering analogique donnent une solide chaleur
au son. Ouais, ça c’est d’la pop !

+ d’infos : http://www.myspace.com/filewile

FILEWILE est l’invité des radios FERAROCK cette semaine. Une émission d’une heure est diffusée ce vendredi 25 février sur vos radios préférées. En écoute sur le player ci-dessous pour les plus impatients !

En tournée :

  • Du 4 avril 2011 20:00 au 7 avril 2011 21:00 : Résidence création, Bourgoin, FRANCE
  • Vendredi 8 avril 2011 20:00-21:00 : Festival Garorock, Marmande, FRANCE
  • Samedi 9 avril 2011 20:00-21:00 : Electro-choc Festival, Saint-Etienne, FRANCE
  • Vendredi 15 avril 2011 20:00-21:00 : Nuit Zébrée Nova, Paris, FRANCE
  • Samedi 16 avril 2011 20:00-21:00 : Les paradis artificiels, Lille, FRANCE
  • Samedi 23 avril 2011 20:00-21:00 : Le Printemps de Bourges, FRANCE
  • Vendredi 29 avril 2011 20:00-21:00 : L’Emb Sannois, Sannois, FRANCE
  • Samedi 30 avril 2011 20:00-21:00 : Run ar Puns, Chateaulin, FRANCE
  • Samedi 21 mai 2011 20:00-21:00 : Festival 3 Eléphants, Laval, FRANCE
  • Jeudi 9 juin 2011 20:00-21:00 : Telerama Dub (before), Paris, FRANCE
  • Vendredi 10 juin 2011 20:00-21:00 : Festival Art Rock, Saint-Brieuc, FRANCE
  • Samedi 18 juin 2011 20:00-21:00 : Sonar Festival, Barcelone, ESPAGNE
  • Samedi 25 juin 2011 20:00-21:00 : Festival Jazz de Montreal, CANADA
  • Vendredi 22 juillet 2011 20:00-21:00 : Pleine lune Festival, Payzac, FRANCE
  • Samedi 23 juillet 2011 20:00-21:00 : Chant de Foire, Nantes, FRANCE
Haut de page