FUZZY VOX - On Heat

Cette semaine, du 15 au 19 septembre 2014, sur les radios de la FERAROCK, découvrez le nouvel album de Fuzzy Vox intitulé On Heat.

Non, Joinville ne produit pas que des bébé-rockers à la Naast ou BB Brunes – même si Philippe Manoeuvre a d’ores et déjà repéré Fuzzy Vox !

Directement venus des bords de Marne, nourris aux biberons du rock 60’s, du punk anglais, de la power pop et de l’indie actuelle, les trois garçons préfèrent s’exprimer sur les accords du garage, en résonance avec leurs collègues de San Francisco à la Ty Segall ou Thee Oh Sees, et leur creuset d’influences finit par livrer un alliage étonnant entre les Stooges et Supergrass.

Témoin de leur amour pour la décennie dorée du garage rock, le nom du groupe s’inspire de la pédale Fuzz et des amplis Vox, mais aussi des débuts scéniques du groupe dans des petits bars sans sono digne de ce nom, où les spectateurs regrettaient un mix des voix un peu confus. Autre hommage aux sixties, le power trio a décidé de sortir son dernier disque en vinyle, et refuse tout recours à l’électronique
lors de ses performances live.

Le choix du chant en anglais est aussi une marque de respect envers les grands de la chanson française : « Chanter du rock en français c’est très dur, et il faut vraiment avoir des paroles incroyables pour que cela marche. On ne prétend pas être des poètes géniaux comme Bashung ou Gainsbourg, reconnaît Hugo Fabbri (auteur/compositeur). On préfère pouvoir être à l’aise en parlant de choses de tous les jours dans nos chansons (tristesse de la banlieue, filles, rage adolescente…) ».

Fermement ancrés dans la philosophie du D.I.Y, les trois garçons de Fuzzy Vox font tout eux-mêmes, ils sortent, produisent, pressent leurs disques, organisent leurs tournées, souvent de leur poche, et fournissent un « travail de stakhanoviste, mais on aime ça, on doit être un peu masos », s’amuse Hugo.

Le power trio a déjà pu tourner en compagnie de Toyboïd, des Wampas, des Norvins, des Burnin’ Jack et beaucoup d’autres de la scène rock parisienne, ainsi qu’avec les legendes Barracudas, The Baron Four, The Moons ou les Franco-Américains de Sinners Sinners. Leur but ? « Faire danser les gens avec des chansons efficaces, rock’n’roll et rentre-dedans, tout en restant mélodiques ! » .
En 2013, les Fuzzy Vox sont partis en tournée pour 70 dates en France
et à l’étranger.

Leur premier album, On heat, est produit par Pelle Gunnerfeldt (The
Hives, Refused, Les Wampas...). Sa sortie est annoncée le 26 septembre 2014.

+ d’infos : sur Facebook

L’album de Fuzzy Vox est à découvrir et à gagner toute la semaine sur les radios FERAROCK !

Haut de page