Accueil > Les news > FAIR 2016 : les interviews

FAIR 2016 : les interviews (1/3)

Broken Back, Cliché, Cotton Claw, Grand Blanc et In The Canopy répondent aux questions de la FERAROCK ! Découvrez ci-dessous les interviews des artistes du FAIR 2016.

Broken Back

Fair 2016 : Broken Back

Un bel avenir se dessine pour Jérôme, étudiant et déjà fondateur et gérant de plusieurs start-ups, quand un accident le conduit à une convalescence forcée qui à ressortir sa vieille guitare nylon du placard. Il commence alors à maquetter les premières démos de Broken Back, choisit de se consacrer entièrement à la musique et présente son premier EP trois ans plus tard.
Mixés par Broken Back, Pierrick Devin et N’to, les 4 titres de « Dear Misfortune, Mother of Joy » apparaissent comme des hymnes à sa génération de 1990. Une génération lumineuse, née sur les cendres d’une crise ambiante, mais qui semble porteuse d’un optimisme à toute épreuve.
Les mélodies sont entêtantes, légères, emplies d’espoir. Les rythmiques électroniques sont dansantes, emprises d’une insouciance, comme celle de quitter la ville, de fuir le destin tracé pour choisir un chemin plus personnel. Mais les chœurs, et les arpèges folks sont tristes, comme un écho à cet accident physique, cet arrêt forcé sans lequel le projet Broken Back ne serait pas né.

Cliché

Fair 2016 : Cliché

Captiver quelques instants, capturer ces moments, envoûter l’atmosphère et capter la lumière. Faire des instantanés, exposer l’éphémère, fixer l’imaginaire, révéler la clarté.
Et d’un simple déclic vous dévoiler Cliché.
Les chansons de l’élégant quintette bordelais s’envisagent comme une rencontre entre Air, Serge Gainsbourg et Alain Bashung, comme autant d’instantanés poétiques, atmosphériques et envoûtants.
Récemment remarqué lors de dates parisiennes à la Maroquinerie, au Point Ephémère ou en 1ère partie de Sébastien Tellier, finaliste du tremplin Ricard Live 2015, Cliché affirme une singularité bienvenue dans le paysage pop français.

Cotton Claw

Fair 2016 : Cotton Claw

Cotton Claw s’approprie l’univers de la musique club en la rendant élégante, lumineuse et exigeante tout en étant dansante et intense.
Repéré par le festival Eurosonic en janvier 2015, Cotton Claw sort son premier album « Volutes » en avril peu de temps après avoir remporté le Prix Chorus et avoir rejoint les InouÏs du Printemps de Bourges.
S’ensuit une tournée estivale ( Solidays, Eurockéennes de Belfort, Montreux Jazz,…) où les quatre producteurs se réunissent sur scène autour de leurs MPC / Contrôleurs pour proposer un véritable live, sans séquences pré-enregistrées.

Grand Blanc

Fair 2016 : Grand Blanc

Grand Blanc vient de cet Est froid. Où il a grandi il y avait de grandes cathédrales, à côté de hauts fourneaux. On ne mettait pas longtemps à passer la frontière lorsqu’on prenait l’autoroute. Dans des voitures on écoutait des vieux Bashung, les années 80, quand la France portait des T-shirts de Joy Division.
Avec son premier EP « Grand Blanc », sorti en septembre 2014, on a eu le sentiment d’assister à la naissance d’un futur grand groupe français. En quatre titres, le jeune quatuor messin mélange machines et guitares et balance sa rage rock, tiraillé entre la sensualité rocailleuse de Samedi la nuit et la souffle épique et glacé de Degré zéro, entre la voix grave de Benoit et celle, diaphane et éthérée, de Camille.
Révélation scène de 2015, Grand Blanc était en tournée dans toute la France depuis l’automne 2014 et à l’affiche de l’édition 2014 des Transmusicales de Rennes.

In The Canopy

Fair 2016 : In The Canopy

Groupe parisien d’art rock, In The Canopy se forme en 2011 à l’initiative de Joachim Müllner (chant / guitare acoustique) et Thomas Martinez (guitare électrique / choeurs). Le duo se transforme peu à peu en quintet et est rejoint par Erwan Karren (basse / choeurs), Thomas Chalindar (batterie) et plus récemment Maxime Lunel (guitare électrique, synthé). Générateur de sensations brutes des plus noires aux plus lumineuses, le groupe développe sur scène une musique à la fois planante, aérienne et empreinte d’une puissante énergie rock. Rien d’étonnant à ce qu’ils comptent parmi leurs influences Archive, Syd Matters, Radiohead ou Tame Impala.
Fin 2012, leur premier EP, « Never return », reçoit un bel accueil du public et des professionnels. Les concerts se multiplient dans toute la France et le groupe se produit notamment à Rock en Seine en 2013 puis au Festival Chorus (Sélection Prix Chorus) et au Printemps de Bourges en 2014.
Leur nouvel EP « The Light Through », est sorti le 13 février 2015. En vue… la cîme des arbres.






+ d’info sur le FAIR 2016
- site internet
- page Facebook


Pour écouter les interviews de Agua Roja, Flavien Berger, Jeanne Added, Last Train et Samba De La Muerte c’est ici : FAIR-2016 les interviews (2/3)








Haut de page