FAIR 2013 - Les interviews (3/5)

Laura Cahen (Nancy)

Bercée par un environnement familial plus que passionné par la musique, Laura Cahen se découvre toute petite une voix assez haut perchée, une façon à elle de placer les mots et les notes. Elle écoute des artistes telles que Camille, Feist, Pauline Croze et manifeste vite l’envie de monter sur scène avec un répertoire original.

Au lycée, elle rencontre Lorette, bassiste, et monte avec elle le duo « Deux Z’elles » en 2007, mais c’est à 20 ans, qu’elle décide de se lancer en solo et commence à composer des chansons folk « quatre saisons », intimistes et jazzy.

Premier EP sorti février 2012, premier album en préparation

www.lauracahen.com

Ecoutez l’interview de Laura Cahen

Lescop (La Rochelle – Paris)

Un juste équilibre entre l’intelligence et l’animalité. Voici Lescop armé de ses chansons d’une cruauté délicieuse, jouissive. Vous seriez devant un film de cinéma, vous diriez assurément que ce garçon sauvage a quelque chose en lui de la poésie de Jean-Pierre Melville ou de Rainer Werner Fassbinder.

Mais ce n’est pas du cinéma. C’est de la chanson. Enfin, plus précisément de la pop française. Comme ces deux mots ne vont pas forcément bien ensemble, il est dit que c’est aussi de la variété bipolaire. Et c’est au cœur de ce paradoxe que Lescop aime se faire peur, avec un goût pour le vertige que provoque le saut à pied joint dans ses propres névroses.

Lescop gratte ses chansons jusqu’à l’os pour être au plus près de son intime radicalité. Puis il se met à les chanter sans s’économiser. Cette fureur d’exister habille ce premier album qui transpire le sentiment et exalte une certaine forme d’idéalisme, avec l’impatience des novices qui ont déjà bien vécu.

Premier album (Pop Noire - Casablanca / Universal), sorti le 1er octobre 2012

www.facebook.com/lescoplescop

Ecoutez l’interview de Lescop

Mesparrow (Orléans)

Mesparrow est Marion Gaume. Une jeune femme originaire de Tours, qui s’est trouvé un nom d’artiste idéal pour une chanteuse prête à s’envoler (« sparrow » = « moineau »). Elle est devenue Mesparrow lorsqu’elle était aux Beaux-arts et c’est dans les soirées étudiantes qu’elle commence à présenter des performances voix/vidéo.

Sur la foi de concerts impressionnants – seule sur scène, avec son clavier, ses boucles et sa chorale fantôme – elle est programmée au Printemps de Bourges, puis au Chantier des Francos de la Rochelle.
Mesparrow aime Billie Holiday, Barbara, PJ Harvey, Shannon Wright, les Doors… mais ça ne s’entend pas forcément. Ce qu’elle partage avec ses idoles, c’est une personnalité musicale singulière, une voix qui transporte les émotions. Les étiquettes ne collent pas sur ses chansons : c’est de la pop au sens large, avec une histoire qui remonte au gospel, au cabaret et au vécu. Cet album, c’est autre chose que le live, mais c’est beaucoup plus qu’une cage dorée pour les chansons indomptables de Mesparrow.

Premier album (East West), sortie prévue en février 2013

www.facebook.com/mesparrow

Ecoutez l’interview de Mersparrow

Cliquez ici pour écouter les interviews des autres lauréats du FAIR : Milk Coffee and Sugar, Mina Tindle et Nach

Haut de page