DJAZIA SATOUR - Aswât

Cette semaine, du 05 au 09 novembre 2018, les radios FERAROCK vous font découvrir le nouvel album Aswât de Djazia Satour sorti sur Alwâne Music.

EMISSION FERAROCK

Née en Algérie, Djazia Satour puise dans les racines musicales de sa terre natale et mélange le chaabi de l’Alger des années 50, les rythmes ancestraux des bendirs, les mélodies raffinées du banjo et du mandole avec les basses et les claviers analogiques d’une pop chaude et savoureuse.

Le son est brut, presque palpable, tandis que les mélodies chantées en arabe d’une voix puissante, telles des hymnes, sonnent comme un appel irrésistible vers un autre monde. L’authenticité de cette artiste rafraîchissante, doit autant à l’invention qu’à la tradition.

Djazia Satour revient avec un nouvel album, Aswât (Des voix), qui explore, dans une veine subtile et personnelle, l’héritage musical algérien. On reconnaît dans ses compositions les influences les plus actuelles, teintées de folk et d’une pop acoustique et percutante. L’inspiration s’infléchit cependant de façon marquée vers les genres traditionnels qui ont bercé ses premières années.

Cette résurgence des modes musicaux et des rythmes algérois n’est pas seulement perceptible dans les accents mélodiques et l’interprétation, tout en touches de sensibilité. Elle s’affirme dans les phrasés et les contre-chants du banjo et du mandole qui font jaillir leurs étincelles sublimes. Porté par ces deux ailes virevoltantes du chaâbi et soutenu à son paroxysme par le bendir, le chant prend de l’altitude et se libère dans un souffle nouveau, rafraîchissant.

L’album de Aswât est à découvrir et à gagner jusqu’au 09 novembre sur les radios FERAROCK !

+ d’infos

Haut de page